A TRIP TO SEOUL: NEW PRINTS/ CLOUDS AND BLOOMS: ODE TO LIFE

By Mademoiselle Bagatelles

trip-to-seoul-flowers-and-clouds-print-pink-white-red-mademoiselle-bagatelles-design-blogQuand on vit en Asie de l’Est, on s’aperçoit rapidement que les nuages sont un élément décoratif tout aussi important que les fleurs. Eh bien, ça m’arrange car j’ai (très) souvent la tête dans les nuages, hihi!!!
Apparemment, dans la culture Coréenne, ils sont connectés à la longévité et l’immortalité, le souffle de vie, et parfois même ils représentent aussi l’unité du yang et du yin. Les fleurs de pommiers sont, elles, un symbole de beauté féminine et de paix éternelle. Je ne suis pas sûre quelle fleur est celle qui ressemble un peu à un soleil-araignée, mais moi elle me fait penser à un chrysanthème stylisé. Si c’est le cas, ce serait un symbole d’honnêteté, pureté et noblesse d’esprit.
Donc, en fait, cet imprimé est en quelque sorte une ode à la vie et à la beauté (physique et spirituelle).  Et en effet, en le regardant, je vois comme un flot heureux et animé qui se forme avec les éléments différents du motif.
J’ai essayé différents coloris, lequel préférez-vous?

trip-to-seoul-flowers-and-clouds-print-green-white-orange-mademoiselle-bagatelles-design-blogWhen you live in East Asia, you quickly realise that clouds are an element coming over and over in art works, as much as flowers. And that’s a good thing for me, since I often have the head in the clouds, haha!!!
Apparently, in the Korean culture, they’re connected to longevity and immortality, the breath of life, and sometimes  also represent the uniting of ying and yang. Apple blossoms are a symbol of feminine beauty and eternal peace. I’m not sure which is the flower that looks almost like a sun-mixed-with-a-spider, but to me it reminds me of a chrysanthemum. If it’s the case, this would be a symbol of honesty, purity and noble-mindedness.
So this print is a kind of an ode to life and beauty (physical and spiritual). And indeed when I look at it, I see a happy and lively flow forming from the different elements.I tried different colour combinations, which one do you prefer?

trip-to-seoul-flowers-and-clouds-print-blue-white-ink-mademoiselle-bagatelles-design-blogtrip-to-seoul-flowers-and-clouds-print-blue-white-mademoiselle-bagatelles-design-blog



Rendez-vous sur Hellocoton !

A TRIP TO SEOUL/INSPIRATION MOOD BOARDS

By Mademoiselle Bagatelles

trip-to-seoul-floral-mood-board-mademoiselle-bagatellesAlors voici ce qui m’a inspiré pour créer l’imprimé « fleurs and briques ». J’ai sélectionné « quelques » détails à partir des photos que j’avais prises durant mon séjour à Séoul.

Comme pour tout design, c’est toujours très utile de commencer par choisir un thème et de créer un/des tableaux d’ambiance qui y correspondent. Ca permet de se concentrer sur les éléments clés et de clarifier ses idées de design. Quand je crée, j’ai naturellement l’habitude de me disperser et de partir dans tout plein de directions: une idée me fait penser à une autre, qui à son tour m’amène à une autre idée, et ainsi de suite. C’est OK, j’ai un carnet de croquis avec moi, où je peux noter rapidement toutes mes idées, mais en fin de compte, j’essaye quand-même de me concentrer sur les idées qui font partie du même sujet, en essayant de simplifier un peu. Je pourrais toujours utiliser (ou pas) les autres idées plus tard pour un autre projet. Qui sait?!

 

trip-to-seoul-swirl-grids-mood-board-mademoiselle-bagatellesCe que j’ai trouvé le plus intéressant à Séoul, et aussi quasi omniprésent, en vrac: nuages, vagues, briques, toutes sortes de volutes et de grilles, des fleurs (surtout la rose de Sharon, qui paraît-il est la fleur nationale de la Corée du Sud), nénuphars, de forts contrastes de rouges et oranges vifs avec des bleus et verts assez flashy, et aussi beaucoup de tons plus doux comme des gris, des rouges briques et du beige. J’ai été aussi très impressionnée par une sensation globale d’harmonie et de paix. Je me suis tout de suite sentie attirée par ce contraste de lignes géométriques, droites et carrées, avec ces volumes plus voluptueux des fleurs et des nuages.

Tandis que j’ai sélectionné tous ces détails pour le thème « Trip to Seoul », j’en ai seulement choisi quelques uns pour la première story d’imprimés: fleurs, briques et nénuphars, avec aussi les nuages pour le deuxième imprimé. Je pense utiliser les autres éléments pour d’autres imprimés. Ainsi, tous les imprimés du même thème ne seront pas trop répétitifs.

 

trip-to-seoul-bricks-mood-board-mademoiselle-bagatellesSo here’s the inspiration behind my « flowers and brick » pattern. I selected « some » details from the photos I took during my trip to Seoul.
As in for any design, it’s always very useful to start with a theme and create a/a few corresponding mood board. This allows to focus on key elements and to make your design ideas clearer. When I’m creating, I naturally tend to go in all directions: one idea makes me thing about another one, which in turn brings me to another idea, and so on. That’s ok, I have a sketchbook with me and I can jot down all the ideas, but then, I try to concentrate on those that are related to the same subject, and I’ll use (or not!) the others later, for another project. Who knows?! I found it helps staying focused.

trip-to-seoul-colour-range-mademoiselle-bagatellesWhat I found more interesting in Seoul, and also mostly omnipresent, was: clouds, waves, bricks, all sorts of swirls and grids, flowers (especially the rose of Sharon, which is apparently South Korea’s national flower), waterlilies, strong contrasts of bright reds and oranges with vivid blues and greens, and a lot of softer earthy colours.  I was very impressed by the overall feeling of harmony and peace in all the sites I visited. I felt very drawn to this contrast of straight and square geometrical lines and the more voluptuous volumes of the blooms and clouds.

While I selected all these details for the « Trip to Seoul » theme, I picked only a few ones for the first print story: flowers, bricks and waterlilies, as well as clouds for the second print. I thought I’d use the other elements for more print stories. Like that, all the prints on the same theme will not be too repetitive.

 



Rendez-vous sur Hellocoton !

A TRIP TO SEOUL/HOW I FELL IN LOVE WITH PATTERN DESIGN

By Mademoiselle Bagatelles

 

A-trip-to-seoul-flowers-and-brick-original-pattern-mademoiselle-bagatelles

Les motifs imprimés ont toujours exercé une forte attraction sur moi. J’y retournais toujours pour puiser de l’inspiration, pour y trouver des idées de DIY ou d’associations d’objets. J’ai même eu une marque de sacs de soirée fabriqués à partir de jolis textiles imprimés. Mais bizarrement, je n’avais jamais pensé à en créer moi-même! Peut-être c’était parce que je pensais que c’était quelque chose qu’on pouvait seulement apprendre à l’école ou alors que ce serait trop compliqué, ou tout simplement que j’étais trop occupée pour ça.. Enfin, bref, toujours est-il que je ne m’étais pas penchée sur la question jusque-là.
Pourtant, j’ai bien un diplôme de création textile; mais mon sujet de spécialité, c’était le tissage. Mais on peut dire que j’avais quand-même eu une initiation à la création de motifs, bien que déviée, grâce aux cours de broderie et de sérigraphie que j’avais pris en option. Cela dit, je n’avais pas poursuivi sur cette voie, m’orientant plutôt dans la mode.

Ce n’est que maintenant que je vis en Asie que je me rend compte que je suis complètement obsédée par les motifs. Peu importe où je vais, que ce soit un temple, un musée, une boutique ou la rue, tout ce que je vois ce transforme instantanément en motif à mes yeux. Ma phrase-type est devenue: « Tiens, ça ferait un super imprimé ça! »
Du coup, ça y est enfin, j’ai libéré la bête de motifs qui sommeillait en moi, et j’ai enfin commencé à apprendre comment dessiner des imprimés. Il y a plein de super tutos sur le web; moi j’ai utilisé ceux sur Skillshare.
Avec un peu de patience et de persévérance, j’ai enfin créé mon premier imprimé! Youpi!

Un récent voyage à Séoul m’a servi d’inspiration pour créer ces motifs. D’ailleurs, en passant, quel beau pays la Corée du Sud! Très chouette! J’ai été surprise par toute cette beauté partout, partout, les gens sont beaux, les boutiques et les packagings sont superbes, sans parler des temples, palais anciens et musées…
Très inspirant tout cela… plus pour la suite…

A-trip-to-seoul-floral-and-brick-pattern-mademoiselle-bagatelles

Here is the first repeat pattern, a kind of all over…

Patterns have always been something I’m naturally drawn to. I kept going back to them for inspiration, for pairing ideas, DIY ideas. I even had a brand of evening bags made from patterned textiles. But funnily enough, I’ve never thought designing my own patterns! Maybe I thought it was something that could only be learnt through college or that it would be complicated, or I just simply never took the time to learn how to. Although I did complete a textile design degree at college, my specialty was weaving. I did dabble a little bit into pattern design, although in a different way: I also took the Embroidery and Serigraphy options at the time, so this was already a kind of introduction to patterns. But I left it at that, and went on to study Fashion Design.

Now, after one year plus in East Asia, I found myself drawn more and more to patterns. Wherever I went, whenever I visited a temple, or a museum or simply in the street, the things I saw would make me things of pattern. My motto became: « Wow, that would make a nice print! »
So, finally, this winter, I’ve started teaching myself how to create repeat patterns. There are great tutorials out there; I used those on Skillshare.
With a bit of patience and perseverance, I’ve finally created my first pattern! Yay!

A recent trip to Seoul was the inspiration for these patterns. I have to say, South Korea completely amazed me, there was so much beauty around, pretty patterns, gorgeous packaging, great design, and also beautiful people.
Very inspiring… more next time…

A-trip-to-seoul-flowers-and-brick-pattern-mademoiselle-bagatellesAnd here is the same pattern with korean clouds in addition, but placed as a repeating bouquet

 

 



Rendez-vous sur Hellocoton !

ONE YEAR IN CHINA

By Mademoiselle Bagatelles

un-an-en-chine-mademoiselle-bagatelles-blog

 

 

Hello hello!
Voilà, plus d’un an déjà que je vis à Shanghai! Le rythme de vie est assez intense ici, entre le boulot, les cours de chinois et la découverte de cette ville gigantissime. J’ai voulu maintes fois revenir ici sur le blog, mais j’ai ne savais pas sous quelle forme. Tellement de choses à dire que je ne savais pas par où commencer, et puis cette première année, je n’ai vraiment pas eu de temps pour des activités créatives, ni culinaires d’ailleurs…
Mais bon, il faut bien commencer quelque part, et donc voici un petit panneau d’ambiances de ma première année en Chine.

Hello guys!!!
I’ve been living in Shanghai for more than a year now. Life here is very speed here; juggling work, Chinese classes and the discovery of this gigantic city doesn’t leave me much time and energy. It’s been such a while since I left this blog that I wasn’t sure I was going to open it again to be honest.So many things to say that I didn’t really know what to start with, although I haven’t done much of creative/cooking stuff this past year. But I know I want to do it again, if only to push me to stay creative and find inspiration in every day life. So I guess it’s ok if I don’t really know what this blog will be about, the important is just to start somewhere, isn’t it?
So without further ado, here is a collage from my first year in China.



Rendez-vous sur Hellocoton !

MIAM C’EST DIMANCHE: GOZLEME AUX EPINARDS

By Mademoiselle Bagatelles

spinach gozleme l turkish brunch l mlle bagatelles l food and design blogIl y a quelques temps, je vous parlais du petit-déjeuner turc que l’on avait essayer de recréer ici, en souvenirs de nos belles vacances à Istanbul.
Voici aujourd’hui la recette du plat que j’ai préféré, les gozleme, sorte de crêpes fourrées aux épinards, au fromage et aux pignons de pin. On peut les déguster lors du kahlvati ou à midi, pour un déjeuner sur le pouce, ou même le soir, dans des cafés, autour d’un jeu de société par exemple.

spinach gozleme l turkish brunch l mlle bagatelles l food and design blogLa pâtes est fine comme une crêpe même si la préparation se rapproche un peu plus du pain. Le fondant du fromage se mêle parfaitement bien au croquant des pignons, et aux saveurs épinard-menthe, c’est vraiment trop bon! Un goût de Méditerranée, quel plaisir!

Vous pouvez les préparer à l’avance et les faire réchauffer quelques instants sur une poêle chaude ou dans un four chaud. Encore meilleurs avec un squeeze de jus de citron, et pourquoi pas quelques graines de nigelle (cumin noir).

spinach gozleme l turkish brunch l mlle bagatelles l food and design blogSome time ago, I talked about the great Turkish breakfast we tried to make here as a reminder of our lovely holidays in Istanbul. So I thought today I would share with you my favorite dish from that day: spinach gozleme. They’re kinda like crepes stuffed with spinach, feta, pinenuts and mint. except that the dough is more prepared like bread rather than proper crepes. On our trip to Istanbul, we found that they could be eaten all day long, in the morning for the kahlvati, for a quick lunch, or for an evening snack in a cafe, while playing some board games. A staple dish after my own taste, great! The contrast of the cheese gooiness, the crunchy of the pine nuts and the delicious taste of spinach and mint, all wrapped in a thin layer of bread-like crunchy dough, is just so good, and really tastes like the Mediterranean. For this version, i’ve also sprinkled some nigella seeds on top. spinach gozleme l turkish brunch l mlle bagatelles l food and design blog

GOZLEME AUX EPINARDS, FETA ET PIGNONS DE PIN

Ingrédients pour 8 personnes: (recette adaptée de Milk&Honey)
Pour la pâte: 1 cc levure sèche de boulanger
1/2 cc de sucre en poudre
250 g de farine
1/2 cc de sel
180-200 ml d’eau tiède
3 cc d’huile d’olive, et un peu plus pour graisser la poêle
Pour la garniture: 400 g de feuilles d’épinards
zeste d’1 citron
50 g de pignons de pin grillés
200 g de feta
3 cs de feuilles de menthe hachées
poivre noir
quelques quartiers de citron

Préparation de la pâte:
Versez la levure, le sucre, la farine et le sel dans un large saladier. Combinez rapidement. Ajoutez l’huile d’olive et pratiquement toute l’eau. Mixez jusqu’à obtenir une pâte lisse, en ajoutant un peu plus d’eau si la pâte semble un peu sèche. Mixez doucement pendant 5 minutes. La pâte doit devenir lisse et élastique. Transférez dans un large bol préalablement huilé. Couvrez avec du film plastique and laissez reposer dans un endroit chaud jusqu’à ce la pâte ait doublé de taille.
Préparation de la garniture:
Après avoir lavé les feuilles d’épinards, mettez-les dans une large poêle au-dessus d’un feu moyen quelques minutes, jusqu’à ce que les feuilles soient précuites et que leur eau se soit évaporée. Egouttez-les ensuite. Mettez-les ainsi que la feta émiettée, les pignons, la menthe et un peu de poivre noir dans un bol mixeur. Mixez-les bien ensemble jusqu’à obtenir une farce homogène.

Assemblage des gozleme:
Divisez la pâte en 8 portions égales. Roulez chacune en petite boule. Etalez chaque boule de pâte avec un rouleau à pâtisserie, pour former des cercles d’environ 20 cm de diamètre. Laissez encore lever quelques instants. Ne faites pas comme moi à mon premier essai, séparez bien les différents disques de pâtes quand vous les faites lever car sinon ils fondent et se mélangent entre eux, et alors là, bonjour la galère pour les récupérer! Déposez une cuillerée de la garniture sur une moitié du cercle de pâte. Puis repliez la deuxième moitié de pâte pour recouvrir la farce, en pressant les bords ensemble afin de les fermer. A l’aide d’un pinceau, étalez un peu d’huile d’olive sur la pâte.
Faites chauffer une grande poêle et faites-y cuire les gozleme deux par deux, jusqu’à ce qu’elles soient dorées des deux côtés (environ 4-5 minutes).

 

SPINACH, PINE NUTS AND FETA GOZLEME
Ingredients for 8 person: (recipe from Milk and Honey)
For the dough: 1 teaspoon dry yeast
1/2 teaspoon caster sugar
2 cups flour
1/2 teaspoon salt
180-200ml warm water
3 teaspoons olive oil, plus extra for greasing
For the Filling: 400g spinach leaves, wilted in a dry frying pan and juices squeezed out
zest of 1 lemon
50g pinenuts, toasted and chopped
200g feta, crumbled 3 tablespoons chopped mint leaves
Black pepper
lemon wedges
Make the Dough: in the bowl of an electric mixer fitted with the dough hook, place the yeast, sugar, flour and salt and mix briefly to combine. Add the olive oil and most of the water. Mix to a soft dough, adding more of the water if the dough seems a bit dry. Mix on low speed for 5 minutes. The dough should be smooth and elastic. Transfer to an oiled bowl, cover with cling film and leave in a warm place until doubled in size.
Make the Filling: put all the ingredients into a bowl and mix to combine.
Assemble the gozleme: divide the dough into 8 equal portions. Roll each portion into a small ball.With a rolling pin, roll the balls out to 20cm diameter circles. Let them rest and rise for another while. Be careful not to place them one on top each other, because they will melt together!
Place a spoonful of the filling mixture onto one half of the dough. Fold the other half of the dough over to cover the filling and press the edges together to seal. Brush the dough with olive oil. Heat a large frying pan to hot and fry the gozleme, two at a time, until golden on both sides (about 4-5 minutes).





Rendez-vous sur Hellocoton !

SHANGHAÏ STREET STYLE

By Mademoiselle Bagatelles

Alors, ça donne quoi la mode de la rue à Shanghai? Pas très facile de trouver beaucoup de documentation, il semblerait que les défilés de mode soient encore beaucoup plus médiatisés que les shots street style des fashionistas. Je suis bien curieuse d’aller explorer les boutiques de designers indépendants et de voir ce que la rue me réserve. En attendant, voici quelques photos glanées ici de Shanghaiens bien sapés.

So, how is fashion in the streets of Shanghai? Not very easy to find a lot of documents on that matter, looks like runways are getting much more coverage than fashionistas street style shots. I’m so curious to go and check out indie designer boutiques, and to see what the fashion of the street. Meanwhile, here a a few pictures from some stylish Shanghainese people.

Shanghai Street Style 2 l Mademoiselle Bagatelles via StreetPeeper

Shanghai Street Style 6l Mademoiselle Bagatelles via StreetPeeper

Shanghai Street Style 7 l Mademoiselle Bagatelles street style in Shanghaï

Shanghai Street Style 9 l Mademoiselle Bagatelles via estelle

Shanghai Street Style 10 l Mademoiselle Bagatellesphoto Phil Oh via StreetPeeper

Shanghai Street Style 11 l Mademoiselle Bagatelles via StreetPeeper

Shanghai Street Style 12 l Mademoiselle Bagatelles via Tarde O Temprano

Shanghai Street Style 13 l Mademoiselle Bagatelles  via Tarde O Temprano

shanghai-street-style-01Nicole Warne from Gary Pepper via Out and About /   via Société Perrier /  via Société Perrier  / Shanghaï street style 

Cette vidéo réalisée par H&M date déjà un peu (2010), mais donne un aperçu de certains looks de jeunes Shanghaiens dans le vent.

This video realized by H&M is already a bit oldish (2010), but it still gives an insight of what Shanghai youth is wearing.

Shanghai Street Style-video by H&M





Rendez-vous sur Hellocoton !

HELLO SHANGHAI! MADEMOISELLE PART A L’AVENTURE DE L’AUTRE COTE DU GLOBE!

By Mademoiselle Bagatelles

Hum hum! Je sais, je sais, j’ai abandonné cet espace depuis maintenant plus d’un mois, shame on me shame one me…
Il faut dire que ma vie est sur le point de (presque) radicalement changer et qu’il m’a fallu un peu de temps off la blogosphère, du temps pour moi, ma famille et mes amis… Eh oui, dans moins de deux semaines, j’embarque pour un an d’aventures en Chine!!! Youpi!!!

Dans quelques jours, Shanghai sera mon nouveau chez-moi!  Je n’y suis jamais allée, ni en Chine, ni en Asie d’ailleurs. L’endroit le plus à l’est où j’ai été est la rive asiatique d’Istanbul, c’est pour dire! Même si je me suis documentée tout cet été (il y a d’ailleurs une tonne de supers blogs sur le sujet), je me prépare pour un énooooorme choc à mon arrivée. Que de choses à découvrir! Et ça c’est vraiment chouette!!!

A partir de photos glanées ici et là, j’ai pu me constituer quelques gammes de couleurs pour cette ville tentaculaire (un petit 23 millions d’habitants!) Comme d’habitude, les couleurs de ce qui m’entoure sont les premières choses auxquelles je fais attention…

colours of Shanghai l Mademoiselle Bagatelles

source: Shanghai7rooms / ArchitizerVitaly Raskalov et Vadim Makhorov

Alors, et le blog? J’ai hésité à garder celui-ci ou à plutôt en faire un nouveau uniquement dédié à la vie à Shanghai, mais finalement, je préfère garder cet univers (je m’y suis attachée, depuis maintenant plus de 6 mois qu’il existe), et puis, j’ai plus envie de partager ici mon expérience de la vie Shanghaienne à travers le design, la mode, le textile et la cuisine, domaines cher à mon coeur. D’autant plus que j’aurais beaucoup moins de temps libre pour mes projets créatifs persos, entre le boulot et les cours de chinois mais bon, j’espère quand-même ne pas tout lâcher!
Je vais aussi m’efforcer d’écrire autant en anglais qu’en français, j’imagine que ce sera plus simple pour communiquer et échanger… (oh que de résolutions, vais-je les tenir?…)

colors of Shanghai l Mademoiselle Bagatelles

source: Huang Xin / Grand Hyatt Hotel Atrium by mariusz kluzniak / Kemuri restaurant by Prism design / Yuyuan gardens by mariusz kluzniak

Well well! I know, I know I quite deserted this space, more then one month without any news, shame on me, shame one me…
To my defence, I must say that my life is about to (almost) drastically change and that I needed some time off from internet and blogs. Some time for me, friends and family… In less than two weeks, I’m flying away for one year of adventures in China!!! Yay!!!

In a few days, Shanghai will be the new city I’ll call home (after Tunis, Paris, London and Paris again!)! I’ve never been there, nor in China nor Asia for that matter. The most eastern spot I’ve ever set foot on was the asian shore of Istanbul, not quite the same! Even though I did read quite a lot of stuff about Shanghai and China over the summer (there is a ton of great blogs on the subject out there), I’m still getting ready for a BIG shock upon my arrival. So many things to discover! That is SO COOL, I can’t wait!!!!

As usual, my obsession with colours took over and I had to find some pictures of the city and make myself some colour ranges, in a way to start absorbing its mood. And this is no small city: a trifling 23 millions people are living there!

And so, what about the blog? I’ve been hesitated a bit between keeping this one or starting a new one dedicated to life in Shanghai, but at the end, I’d rather keep this one.  After more than 6 months, I grow quite fond of it. And then, I feel more like sharing my experience in Shanghai from a design/fashion/textile/foody nerd point of view, rather from « an expat » blog point of view… Even more so since I’ll have much less free time for my personal creative projects, between work and chinese language classes (I hope not to give up everything though).
I will also do my best to write both in french and english, I guess it’s gonna be easier to communicate and share thoughts… well, a lot of new resolutions, will I be able to keep them up?…

 



Rendez-vous sur Hellocoton !

MIAM C’EST DIMANCHE: GAUFRES PISTACHE CHOCOLAT GRIOTTES

By Mademoiselle Bagatelles

gaufres pistache-choco-griottes l Mademoiselle Bagatelles l Blog cuisine, design, modegaufres pistache-choco-griottes l Mademoiselle Bagatelles l Blog cuisine, design, modeRien de tel qu’un week-end affreusement pluvieux pour renouer avec un plaisir enfantin et s’offrir un petit-déjeuner régressif. Pour moi, un de mes meilleurs souvenirs d’enfance, c’est les crêpes et les gaufres que ma mère nous faisait les après-midi de pluie. Comme en Tunisie, les jours de pluie n’arrivent pas très souvent, ça restait des goûters d’occasion! Mais j’ai gardé le réflexe, et quand c’est un jour particulièrement gris et pluvieux, je dis invariablement « tiens, c’est un temps à crêpes/gaufres ». En général, je le dis plus comme une boutade et je ne passe pas si souvent à l’action, mais ce week-end, j’ai voulu profiter des griottes achetées sur le marché pour allier l’utile à l’agréable. Ces petites griottes Montmorency sont tellement jolieset brillantes comme des petits rubis, mais terriblement acides crues (même pour moi qui adooore l’acidité), qu’elles sont vraiment bien meilleures cuites. Alors hop, hop, nous nous sommes régalés de gaufres pistache-chocolat à la sauce griotte. De l’acidité, de la rondeur, un bon goût de pistache et de chocolat noir, mmm mmm. Et en plus c’est bon pour la santé! J’ai aussi remplacé le lait par du lait de soja, pour que ce soit plus léger mais aussi car je suis intolérante au lactose (surtout dans le lait, moins dans les yaourts,ouf!)

J’ai utilisé cette recette avec des moules à gaufres en silicone Lekué, mais ça peut tout à fait marcher avec un gaufrier classique, il vous faudra alors suivre les instructions du gaufrier pour la cuisson. Bien que je préfère les gaufres faites dans des gaufriers, car elles sont plus craquantes, je n’ai pas la place d’en avoir un à la maison, du coup, les moules en silicones sont bien pratiques. Pour avoir un rendu un peu plus croustillantes, une fois les gaufres cuites et démoulées, je les remets à griller quelques minutes de plus au four sur une plaque de cuisson.

Et vous, avez-vous des souvenirs gourmands d’enfance associé à la pluie?
gaufres pistache-choco-griottes l Mademoiselle Bagatelles l Blog cuisine, design, modegaufres pistache-choco-griottes l Mademoiselle Bagatelles l Blog cuisine, design, mode

Ingredients pour une dizaine de gaufres:
250g de farine
1/2 sachet de levure chimique
1/2 cc de sel
470ml lait de soja
4 oeufs, blancs et jaunes séparés
2 cs sucre en poudre
1/2 cc d’extrait de vanille
60g de beurre fondu
170g de pistaches hachées
1 cc d’extrait de pistache
90g pépites de chocolat noirPour la sauce:
300g de cerises griottes dénoyautées (facile avec un dénoyauteur d’olives) ou de griottes surgelées
1 cc de vanille en poudre
pistaches concassée pour la décorationFaites chauffer le four à 220°C.
Dans un saladier, tamisez la farine, la levure et le sel ensemble. Mattez de côté.
Dans un autre saladier, battez les jaunes d’oeufs et le sucre jusqu’à que le sucre soit dissout et que me jaune soit devenu pâle. Ajoutez l’extrait de vanille, le beurre fondu et le lait aux oeufs, puis mélangez bien à l’aide d’un fouet. Ajoutez ce mélange au mélange de farine et fouettez jusqu’à ce que ce soit bien mixé, mais ne mixez pas trop non plus.
Dans un saladier séparé, montez les blancs en neige, puis incorporez-les doucement à la pâte à gaufre à l’aide d’une spatule.
Versez la pâte dans les moules à gaufres, faites cuire une dizaine de minutes, puis démoulez les gaufres et retournez-les sur une plaque de cuisson et laissez-cuire encore 8 minutes environ jusqu’à ce qu’elles soient dorées.Pendant ce temps, versez les griottes dans une casserole avec la vanille et faites cuire à feu moyen environ 10 minutes.Disposez les gaufres sur une assiette puis versez la sauce aux griottes et saupoudrez de pistaches concassées. Servez éventuellement avec un peu de yaourt avec de la vanille en poudre mélangée dedans.

 





Rendez-vous sur Hellocoton !

You might also like

LES JOLIES CHOSES: LES COUSSINS SUKAN

By Mademoiselle Bagatelles

cushions made of vintage turkish textiles by Sukan on Etsy l Mademoiselle Bagatelles l fashion, design and food blogcushions made of vintage turkish textiles by Sukan on Etsy l Mademoiselle Bagatelles l fashion, design and food blog

Pour continuer sur le thème Turquie et istanbul, une des choses qui m’a le plus frappé, c’est la beauté et la variété des motifs. Mosquées, musées et bâtiments anciens étaient couverts de toutes sortes de magnifiques motifs floraux, arabesques et autres volutes, dans de beaux tons de rouge profond, bleu azulejos et verts, un vrai régal pour le yeux. Je crois bien avoir passé autant de temps à photographier les détails des céramiques que la vue d’ensemble des bâtiments. Et cette foison de motifs se retrouve également sur leur vaisselle et sur leurs magnifiques textiles. En se baladant dans le Grand Bazaar, je suis notamment tombée sur un marchand de tissus anciens: des ottomans, des soieries anciennes, des brocards, des brochés, des velours frappés… de quoi réveiller ma fibre créative, hihihi! De nombreux marchands de tapis anciens m’ont aussi bien tenté avec de très beaux tapis anciens, ornés de toutes sortes de motifs géopmétriques, arabesques, fleurs stylisées, pois, etc… Bon, malheureusement, comme on peut s’y attendre, la beauté et la qualité ont un prix, et parfois bien élevé, et contrairement aux autres marchands du Bazaar, ceux-ci n’étaient pas très enclin au marchandage!

Mais, hohoho, je viens de trouver de quoi assouvir mon envie (quelque peu frustrée) de textiles turcs. Les coussins Sukan (sur Etsy) sont fait entièrement à la main à partir d’ancien textiles et tapis/tapisseries turcs. Bien que pas non plus donnés, ils restent bien plus abordables que des tapis! Mais attention, soyez prévenus, leur stock de produits est gigantesque, digne d’un étal du Grand Bazaar: du plus simple et rustique au plus soyeux et raffiné.
Hmmm, je me verrais bien m’installer sur ceux-ci, telle une sultane des temps modernes…



Rendez-vous sur Hellocoton !

DIY CHEMIN DE TABLE ET SETS DE TABLE DIP DYE PASTEL

By Mademoiselle Bagatelles

DIY dip dye table runner l Mademoiselle Bagatelles l design, fashion, food, diy blogDIY dip dye table runner l Mademoiselle Bagatelles l design, fashion, food, diy blog

Vous avez pu remarquer dans les articles précédents des sets de table et un chemin de table en dip dye pêche et jaune pâle. Eh bien, je vous les propose en tuto DIY aujourd’hui!
Je cherchais de puis longtemps un moyen d’enjoliver notre table de dîner; elle est en verre et assez fragile, et puis je ne trouve pas ça toujours agréable de manger sur une surface transparente. Mais impossible de trouver de jolies nappes cirées dans des tons clairs et modernes (la nappe bouquet vieillot magenta et énormes pois vert caca, non merci!). Je voulais absolument quelque chose de relativement clair et surtout de neutre, car une table peut vite devenir trop chargée, surtout une fois les plats apportés.

DIY dip dye table runner and placemats l Mademoiselle Bagatelles l design, fashion, food, diy blogA défaut de fabriquer la mienne (je me suis rendue compte que c’était trop compliqué et long dans mon petit appart parisien), j’ai alors opté pour un chemin de table et des sets de table coordonnés (faciles à laver), à utiliser ou pas en même temps, le tout poser sur une nappe écrue. En fait, c’est le même tissu pour tout, un mélange lin-coton, qui se teint bien tout en n’accrochant pas trop la teinture, ce qui donne ces tons pastels. Pour la nappe, j’ai juste découpé un grand carré que je n’ai pas teint. Quant au chemin de table et aux sets de tables, il s’agit de rectangles de coton/lin que l’on teint à la main dans deux bassines de teintes différentes, on rince, on laisse sécher, un coup de repassage, et voilà, rien de plus simple!
Ce tuto pourrait tout à fait vous servir pour créer votre table de fête (garden party, mariage, anniversaire, …) et puis aussi pour tous les jours, si comme pour vous aussi, chaque repas (ou presque) est une fête!

DIY dip dye table runner l Mademoiselle Bagatelles l design, fashion, food, diy blogDIY dip dye table runner l Mademoiselle Bagatelles l design, fashion, food, diy blog

Pour faire votre chemin de table et vos sets de table en dip dye, il vous faut (inspiré par le superbe tuto de Design Love Fest) :
du tissu en mixe coton/lin
de la teinture à froid, au moins deux tons (j’ai utilisé Dylon)
des gants en caoutchouc
des petits bâtonnets pour mélanger
du sel
quelques gobelets en plastique
2 bassines en plastique
des sacs poubelles pour protéger votre espace de travail des projections de teinture

1. Coupez vos sets de table et chemin de table selon dimensions voulue. Pour un effet finition brut comme ici, faites une entaille dans le tissu là où vous voulez couper, puis déchirez le tissu avec vos deux mains
2. Choisissez vos teintes. Versez un peu de poudre colorante dans un gobelet et diluez afin d’obtenir la nuance voulue
3. Faire des tests sur des petits bouts de tissu mouillés
4. Versez le gobelet de teinture dans une bassine, ajoutez de l’eau chaude (suivez les instructions de votre paquet de teinture) et du sel. Touillez bien avec un bâtonnet en bois.
5. Trempez une extrémité du tissu dans le bain de teinture, en maintenant l’autre hors du bain avec une main. Laissez la teinture agir environ 5-10 minutes.
6. Posez votre tissu sur les parois de votre baignoire afin que le surplus de teinture coule dans le fond de la baignoire.
7. Recommencez étapes 4, 5 et 6 avec la deuxième couleur et l’autre extrémité du tissu.
8. Lorsque la teinture ne goutte plus du tissu, lavez-le dans une bassine propre avec un peu de lessive, rincez-le puis laissez-le sécher
9. Donnez-lui un coup de fer et vous voilà avec de jolis sets de table et chemin de table pour décorer votre table!

DIY dip dye table runner and placemats l Mademoiselle Bagatelles l design, fashion, food, diy blogEn faisant d’une pierre deux coups, j’en ai profité pour en faire un autre en gris clair…DIY dip dye table runner l Mademoiselle Bagatelles l design, fashion, food, diy blog



Rendez-vous sur Hellocoton !

1 2 3 14